samedi, 06 octobre 2012 11:12

Vol de voitures : la police récupère 605 véhicules en 8 mois Spécial

Le vol de véhicule ne cesse de s'accroitre ces dernières années. Les bandes de voleurs en étroite connexion avec les réseaux transnationaux de trafic de véhicules ne se contentent pas de s'emparer du moyen de locomotion avant de le mettre en pièces détachées, au contraire l'objet du vol disparait dans la nature.

Un phénomène qui préoccupe réellement les services de sécurité, mais également les sociétés d'assurance.
Dans le cadre des affaires de vol de véhicules, les investigations menées par la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) ont permis durant la période allant du 01 janvier 2012 au 31 août dernier, la récupération de 605 véhicules de différents segments volés et l'interpellation de 427 individus.Durant la même période de l'année dernière, les services de police ont récupéré 424 véhicules et l'interpellation de 297 individus. Pour ce phénomène, il ressort d'après les victimes que les vols de leurs véhicules sont perpétrés alors en stationnement et peu de cas sont commis avec violence ou par abus de confiance. Les wilayas ayant enregistré le plus de vol sont incontestablement, Alger prédomine suivie des wilayas d'Oran et Blida.
Selon les investigations, le ciblage des véhicules s'effectue selon l'absence du système anti vol et la fragilité du système de démarrage « Neiman » qui est fabriqué à base d'amiante et ne nécessite qu'un objet contondant pour sa destruction totale. Les statistiques assurent, également, que 24% des véhicules volés sont dotés de système antivol, ce qui laisse comprendre que les voleurs bien expérimentés.
En matière de lutte contre les vols de véhicules, la DGSN a multiplié plusieurs actions de formation au profit des enquêteurs chargés desdits dossiers. Se greffe également la dotation des services opérationnels par le système LAPI qui est en fait un appareil de lecture automatisée des plaques d'immatriculation permettant de détecter les voitures signalées volées. En effet, le LAPI photographie les plaques de tous les véhicules qui passent à sa hauteur. Le numéro est alors comparé avec ceux figurant dans un fichier spécialisé, et dès que la plaque d'une voiture volée est détectée, une information s'affiche sur l'écran, il ne reste plus qu'aux policiers de contrôler le conducteur du véhicule suspect et, éventuellement de procéder à son interpellation. En somme, les vols de voitures en Algérie sont devenus une véritable source de préoccupation pour les services de sécurité.

Ramel Abdel

Recherche

Derniers articles

 

You are here
Orange Green Red

Newsletter

Nom: Email: